Il suffit d'un piaf et d'un bon pour gratouiller les cieux en ronronnant comme un gros chat.

En l'occurence, le Kang, à défaut de ronrons et de mraous, a fait des bonds partout lorsqu'il a constaté que le nouveau système trop top travelling de fixation de la caméra embarquée fonctionnait.

En effet, il a concocté sur le dos de son Ventus une perche aérienne pouvant faire une rotation autonome en 360°C. Avec un contrepoids à un bout, la möbius à l'autre, et hop, nous filmons comme des fous tout ce qui se meut.

Du soleil, pas trop de vent et hop ! Le Ventus décolle et nous emmène avec lui.

Mieux que la simple caméra accrochée à un bout d'aile, nous pouvons désormais faire varier comme par magie les plans et les points de vue.

Au delà du fun, ça nous a également permis de corriger un problème d'aérofrein mal fermé. (tant qu'à faire)

Je pense qu'on reviendra là-dessus prochainement pour un article plus complet.

Le système est encore en cours d'amélioration ; mais en attendant, après des tas de séries de test au sol dans notre jardin, voici notre premier essai aérien dont nous ne sommes pas peu fiers :

 

(Osez le fullscreen ! - La musique est de 30s to mars)